Comment choisir les bonnes couleurs pour mon site Internet

27 janvier 2021 | Tutoriels | 0 commentaires

Le choix des couleurs est primordial pour une marque car elle lui permet de se démarquer de la concurrence et de véhiculer une émotion. Pour un site Internet l'utilisation des couleurs doit être réfléchi, transmettre la bonne émotion au bon moment est essentiel.

La psychologie des couleurs

Vous avez remarqué ?

Parfois, rien qu’en voyant les couleurs de la page d’accueil d’un site web, vous vous faites une idée positive ou négative en quelques secondes :

  • Avec des couleurs trop fades, vous sentez l’amateurisme…
  • Avec des couleurs trop flashy, vous vous demandez si vous pouvez faire confiance à ce site…

Le choix des couleurs agit-il inconsciemment sur notre cerveau ?

Et bien oui ! Et c’est même scientifiquement prouvé, comme vous allez le voir.

Le bleu : pour un marketing de confiance

 

En marketing, la couleur bleue est généralement utilisée pour illustrer la confiance et la stabilité.

C’est pourquoi de nombreuses marques en lien avec l’alimentation (Nestlé), la banque (VISA) ou encore l’informatique (DELL) ont une identité visuelle bleue.

Certaines l’utilisent pour mettre en avant des éléments spécifiques de leur webdesign, notamment ceux en lien avec les modalités de garantie, la livraison ou encore le paiement.

Attention à ne pas tomber dans le piège de la « froideur » avec le bleu ! S’il est idéal pour symboliser la « fraîcheur » (pour les marques de boisson par exemple), il ne doit pas être utilisé au détriment de l’aspect « chaleureux » d’une marque.

Le jaune : l’énergie collective

 

Intelligence, abondance, dynamisme… autant d’éléments symbolisés par la couleur jaune dans le marketing.

Couleur rayonnante (celle du soleil !), le jaune évoque l’énergie et le bonheur. Il est très souvent utilisé pour associer une marque à des valeurs positives.

MacDonald’s – qui communique autour de la convivialité, du partage et de l’importance d’« être soi-même » – utilise par exemple la couleur jaune dans son logo.

Même chose pour la marque BIC dont la communication grand public est axée sur l’humour et la simplicité.

Pour ce qui est des associations négatives, la couleur jaune a longtemps été associée à la traîtrise et notamment à l’adultère. Comme pour toutes les autres couleurs, elle est à utiliser avec parcimonie !

Le rouge : une couleur de caractère !

 

Si une chose est sûre, c’est qu’en marketing, le rouge est une couleur très « catchy ». Elle est rarement utilisée au hasard et a pour objectif de capter l’attention du consommateur.

Le rouge exprime la passion, le dynamisme et le désir. Parce que c’est une couleur intense qui suscite des émotions fortes, elle doit être utilisée avec parcimonie, au risque de produire une communication trop « agressive ».

Les marques utilisent généralement le rouge pour inciter à l’action (boutons « Call To Action » par exemple) ou pour mettre en avant un élément inédit (baisse de prix, offre exclusive…).

Elle doit être associée à une communication positive qui contribue à l’enthousiasme et à l’excitation du consommateur et non pas à la violence.

L’orange : positive first !

 

La signification de la couleur orange en marketing peut être multiple : créativité, joie, accessibilité…

Moins intense que le rouge, elle n’en demeure pas moins une couleur attractive qui permet d’attirer l’attention du consommateur.

Le orange est souvent utilisé dans la communication des marques en ligne (ou qui proposent une offre en lien avec le numérique). Ce faisant, elles véhiculent des valeurs en lien avec l’amitié et la proximité.

On pense notamment au géant de l’e-commerce Amazon avec son sourire orange qui vient souligner le nom de la marque ou encore à l’opérateur téléphonique Orange dont le slogan n’est autre que « La vie change avec Orange ».

Le vert : la puissance organique

 

Véritable emblème de la nature, la couleur verte possède de fortes significations en termes de marketing.

Elle symbolise la croissance sous toutes ses formes : l’écologie, la fertilité, la terre (label « Agriculture Biologique ») mais aussi la finance (BNP Paribas) et la santé (emblème officiel de la pharmacie française).

Fortement associée à la notion d’écologie, elle est plébiscitée par les marques qui s’engagent pour l’environnement.

Ainsi, nombreuses sont celles qui n’hésitent pas à transformer leur identité visuelle et à opter pour la couleur verte (Yves Rocher, MacDonald’s, Hewlett Packard Enterprise…).

Le violet : entre noblesse et nostalgie

 

À l’image de l’orange, la couleur du violet en marketing symbolise elle aussi la créativité. Elle est notamment utilisée par la chaîne de science-fiction Syfy ou encore Twitch, la plateforme de streaming de jeu-vidéo.

Mais le violet va plus loin dans la symbolique et reflète également la notion de puissance. Yahoo et Fedex utilisent largement cette couleur dans leur communication.

Pour finir, le violet symbolise la nostalgie. De leur côté, Milka et Cadbury jouent aussi sur ce créneau, en y ajoutant une pointe de sensualité et de noblesse en lien avec la notion de gourmandise et de plaisir.

Le noir : l’élégance, tout simplement

 

Inutile de compter le nombre de marques qui utilisent le noir dans leur charte graphique. Que ce soit pour le logo, la typographie, le contenu d’un site web… Le noir n’a pas besoin d’en faire plus

En marketing, il reflète tous les aspects du « haut-de-gamme » :

  • L’élégance
  • Le raffinement
  • Le luxe
  • La séduction

De nombreuses enseignes de mode l’utilisent dans leur communication (Chanel ou Louis Vuitton pour ne citer qu’elles).

Le site web du géant Nike arbore lui aussi toute une palette de noirs, déclinés en de multiples nuances. Résultat ? Un contenu lisible et une navigation fluide qui proposent une expérience utilisateur optimale pour l’internaute.

Bien sûr, le noir possède lui aussi son lot de connotations « négatives » : le deuil, l’obscurité, la tristesse.

Le multi-couleurs : plus de limites !

 

Comme son nom le suggère, la couleur dite « multi-couleurs » en marketing multiplie les opportunités !

L’association de plusieurs couleurs symbolise en effet le côté ludique et créatif.

Microsoft, Google ou encore Jila l’utilisent dans leurs logos pour refléter leur volonté d’ouvrir le champ des possibles grâce à leurs services.

Savoir combiner les couleurs

Certaines couleurs se combinent mieux que d’autres. Vous pouvez utiliser une palette (appelée cercle chromatique) pour déterminer les couleurs complémentaires d’une teinte donnée, et ainsi élaborer une composition agréable à l’œil. 

Ne multipliez pas trop les couleurs cependant. Si la couleur peut dynamiser votre site et attirer les utilisateurs, une surcharge peut également rendre les visiteurs confus. Il est recommandé de ne pas dépasser les 5 couleurs sur un site web.

Pour une association de couleurs idéale sur un site web, vous pouvez, par exemple, choisir deux teintes relativement sobres et une troisième couleur contrastante, qui vous servira pour les boutons d’appel à l’action.

La palette de couleurs monochromes

 

Le schéma des couleurs monochromes est un schéma traditionnel d’assortiment des couleurs. Une teinte est déclinée en plusieurs couleurs aux nuances, tons et ombres différentes. Cette déclinaison symbolise l’harmonie et le zen. Attention, elle peut parfois manquer d’énergie ! Pour info, la palette monochromatique est fréquemment utilisée pour les designs minimalistes.

La palette de couleurs analogues

On appelle les couleurs analogues des couleurs adjacentes sur le cercle chromatique de 12 couleurs. Comme pour la palette de couleurs monochromatiques, le résultat est harmonieux, avec plus de diversité dans les couleurs. Les couleurs analogues offrent des visuels équilibrés.

La palette de couleurs en équerre

Pour réaliser cette palette de couleurs, on sélectionne deux couleurs analogues ou monochromes, en ajoutant une couleur à 90° sur le cercle chromatique. Cet accent donne plus d’équilibre à votre palette !

La palette de couleurs complémentaires

La palette de couleurs complémentaires utilise des couleurs placées à l’opposé sur le cercle chromatique. Prenons des exemples concrets de couleurs complémentaires : l’orange et le bleu, le rouge et le vert, le jaune et le violet… Jouez sur les tons, les nuances et les ombres pour une palette équilibrée. L’association des couleurs complémentaires permet d’obtenir un contraste maximum.

La palette de couleurs triadiques

La triade est élaborée à partir des trois couleurs les plus éloignées sur le cercle chromatique. L’association de ces couleurs est puissante, colorée et vivante ! Son fort contraste attire l’œil.

Un conseil, variez l’intensité des couleurs pour un résultat équilibré. La palette de couleurs triadiques est une bonne base pour réaliser des teintes pastel.

Vous pourriez être interessé par ces articles:

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Des fonctionnalités inédites

 

Une plateforme simplifiées ne signifie pas moins de fonctionnalités, c’est pour cela que vous disposez de 70 modules pour créer un site professionnel à votre image.